Je travaillerais à temps partiel afin d’être plus disponible pour des associations. Il y a de nombreux combats à mener. Avoir plus de temps libre et pouvoir vivre dignement fait rêver. Souffler et avoir un rythme de vie moins soutenu quelques années avant la retraite serait un bonheur.