Je prendrais un mi-temps (ou tout du moins un 70 %), ce qui me permettrait de dégager du temps libre pour m’investir dans des associations politiques et/ou humanitaires, chose que je n’ai malheureusement pas le temps de faire en travaillant tous les jours. Diminuer le temps de travail est la seule solution pour lutter contre le chômage. La société du loisir doit émerger, afin de laisser le temps aux gens de vivre et de consommer autrement (en cultivant son jardin, en apportant de l’aide aux autres en difficultés, en voyageant peut-être !). Tout ceci relancerait l'”économie”, et surtout j’espère, favoriserait une autre économie davantage tournée vers la production locale et bio (avoir le temps d’aller acheter ses légumes chez les petits producteurs etc.). De plus, moins de temps de travail = moins de pollution et moins de stress dans les transports 🙂 Meilleure qualité de vie qui au final profitera à tous !