Je pourrais poursuivre mes études sans forcément dépendre de la bourse. Je pourrais avoir une vie sociale et culturelle épanouie. Il me sera possible de choisir un emploi non pas pour ce qu’il me rapporte mais pour l’intérêt que je lui porte.
Je pourrais m’investir dans des associations.