Je continuerai mes études, et je participerai davantage bénévolement pour End Ecocide On Earth, je pourrai m’investir enfin dans mon projet de création d’un habitat collectif d’habitat participatif. Je serai libérée financièrement, ce qui actuellement est mon grand handicap.