Je donnerai 100 € à diverses associations humanitaires et 100 € à diverses associations de protection des animaux, j’investirai dans des projets d’habitat écologique, de sanctuaires pour animaux ou de magasins alternatifs, je louerai un jardin potager pour produire une partie de ma nourriture en agriculture biologique, je m’achèterais des vêtements éthiques fabriqués par des artisans français, je réparerais mon véhicule aménagé et ferais le plein pour pouvoir me déplacer sur des chantiers participatifs. Ce qui resterait après tous mes frais, je ne sais pas quoi en faire.